Place au nouveau Contrôleur Moteur

Écrit le 12 novembre 2015

L’équipe Contrôle Moteur, a pour charge de réaliser le contrôleur moteur pour le prochain véhicule de Vinci Eco drive, l’E-PULV 1.2.
Le contrôleur moteur est l’une des pièces les plus techniques de la voiture, face à laquelle l’an dernier les membres de l’équipe ont rencontré des problèmes lors de la compétition. C’est pourquoi cette année, une équipe de 6 personnes (composée de 5 quatrième année, dont la vidéo de présentation est en dessous, et de 1 personne en troisième année) est entièrement dédiée à ce sujet vital.

Le moteur utilisé par l’association est un moteur Brushless alimenté en tri-phasé. Moteur sans balai, il n’a pas d’usure mécanique et la commutation est assurée par une carte électronique appelé le contrôleur moteur.

Ce contrôleur moteur est donc une carte électronique qui permet de générer le signal nécessaire au moteur à partir d’un signal PWM (modulation de largeur d’impulsion) grâce à un typon (circuit imprimé de la carte mère).
Avancement :

Actuellement nous avons choisi quel microcontrôleur nous allons utiliser (ATMEGA8), nous avons dessiné sur Eagle le schéma électrique nécessaire.

 [:en]

 

L’équipe Contrôle Moteur, a pour charge de réaliser le contrôleur moteur pour le prochain véhicule de Vinci Eco drive, l’E-PULV 1.2.
Le contrôleur moteur est l’une des pièces les plus techniques de la voiture, face à laquelle l’an dernier les membres de l’équipe ont rencontré des problèmes lors de la compétition. C’est pourquoi cette année, une équipe de 6 personnes (composée de 5 quatrième année, dont la vidéo de présentation est en dessous, et de 1 personne en troisième année) est entièrement dédiée à ce sujet vital.

Le moteur utilisé par l’association est un moteur Brushless alimenté en tri-phasé. Moteur sans balai, il n’a pas d’usure mécanique et la commutation est assurée par une carte électronique appelé le contrôleur moteur.

Ce contrôleur moteur est donc une carte électronique qui permet de générer le signal nécessaire au moteur à partir d’un signal PWM (modulation de largeur d’impulsion) grâce à un typon (circuit imprimé de la carte mère).
Avancement :

Actuellement nous avons choisi quel microcontrôleur nous allons utiliser (ATMEGA8), nous avons dessiné sur Eagle le schéma électrique nécessaire.

 

Lire aussi...

On démarre

Publié le 8 février 2017

Le cœur de la voiture c’est le contrôleur moteur. Comme pour le cœur humain, l’équipe en charge du contrôleur moteur, […]

Contre-moules finis !

Publié le 10 mars 2017

Nous y sommes enfin ! Les contre-moules sont terminés. Cinq semaines se sont écoulées depuis le dernier article de l’équipe […]

Le #SEM14, c’est fini !

Publié le 6 novembre 2014

Le marathon éco-ludique qui s’est tenu du 15 au 18 mai à l’Ahoy Arena de Rotterdam (Hollande), a vu s’affronter […]

navigation