Place au nouveau Contrôleur Moteur

Écrit le 12 novembre 2015

L’équipe Contrôle Moteur, a pour charge de réaliser le contrôleur moteur pour le prochain véhicule de Vinci Eco drive, l’E-PULV 1.2.
Le contrôleur moteur est l’une des pièces les plus techniques de la voiture, face à laquelle l’an dernier les membres de l’équipe ont rencontré des problèmes lors de la compétition. C’est pourquoi cette année, une équipe de 6 personnes (composée de 5 quatrième année, dont la vidéo de présentation est en dessous, et de 1 personne en troisième année) est entièrement dédiée à ce sujet vital.

Le moteur utilisé par l’association est un moteur Brushless alimenté en tri-phasé. Moteur sans balai, il n’a pas d’usure mécanique et la commutation est assurée par une carte électronique appelé le contrôleur moteur.

Ce contrôleur moteur est donc une carte électronique qui permet de générer le signal nécessaire au moteur à partir d’un signal PWM (modulation de largeur d’impulsion) grâce à un typon (circuit imprimé de la carte mère).
Avancement :

Actuellement nous avons choisi quel microcontrôleur nous allons utiliser (ATMEGA8), nous avons dessiné sur Eagle le schéma électrique nécessaire.

 [:en]

 

L’équipe Contrôle Moteur, a pour charge de réaliser le contrôleur moteur pour le prochain véhicule de Vinci Eco drive, l’E-PULV 1.2.
Le contrôleur moteur est l’une des pièces les plus techniques de la voiture, face à laquelle l’an dernier les membres de l’équipe ont rencontré des problèmes lors de la compétition. C’est pourquoi cette année, une équipe de 6 personnes (composée de 5 quatrième année, dont la vidéo de présentation est en dessous, et de 1 personne en troisième année) est entièrement dédiée à ce sujet vital.

Le moteur utilisé par l’association est un moteur Brushless alimenté en tri-phasé. Moteur sans balai, il n’a pas d’usure mécanique et la commutation est assurée par une carte électronique appelé le contrôleur moteur.

Ce contrôleur moteur est donc une carte électronique qui permet de générer le signal nécessaire au moteur à partir d’un signal PWM (modulation de largeur d’impulsion) grâce à un typon (circuit imprimé de la carte mère).
Avancement :

Actuellement nous avons choisi quel microcontrôleur nous allons utiliser (ATMEGA8), nous avons dessiné sur Eagle le schéma électrique nécessaire.

 

Lire aussi...

Première réussite grâce à Refil !

Publié le 19 avril 2017

Suite à notre partenariat avec REFIL, nous avons pu apporter une première amélioration à nos impressions. En effet, afin d’effectuer […]

Projet NEMO : Equipe Freinage

Publié le 25 janvier 2017

L’équipe Frein du projet PING a pour tâche principale de repenser et concevoir le système de freinage de l’E-PULV 2.0. […]

Système embarqué !

Publié le 20 janvier 2016

Nous vous l’avions promis, les premières images du tout nouveau volant VED ! Après quelques problèmes avec les douanes françaises […]

navigation