Projet : Banc d’essai à rouleaux

Écrit le 2 décembre 2015

Un groupe de 7 étudiants de 2ème année de l’ESILV, ont pour objectif de réaliser un banc d’essai pour effectuer des tests moteur sur le prototype E-PULV. Un banc d’essai est un système permettant de mettre le véhicule en condition d’utilisation paramétrée et contrôlée afin de mesurer et observer son comportement.

 

Ainsi, nous sommes divisés en 3 équipes mouvantes pour ce projet, dépendantes les unes des autres.

La première, chargée de la conception, a pour objectif de dimensionner et concevoir la partie mécanique du banc. Elle a décidé de concevoir un système avec 3 rouleaux : deux placés en V et en contact direct avec la roue et le troisième, relié par le biais d’engrenages aux deux autres rouleaux, permettra de reproduire l’inertie de la voiture grâce à sa masse plus élevée. Un système de multiplication des vitesses a été utilisé pour permettre de réduire au maximum le poids de ce rouleau et donc du système final.

La deuxième équipe est celle de la modélisation. Il s’agit de créer un modèle numérique du prototype sous SolidWorks. Elle contrôle l’architecture du banc d’essai plus particulièrement lors de la modélisation de l’assemblage. Les problèmes de construction sont ainsi relevés et nous pouvons apporter des solutions adaptées. La modélisation rend compte de l’avancée du projet. L’équipe ayant finalisé la modélisation de la structure principale du banc, va prochainement commencer la modélisation de l’assemblage de la partie transmission, ainsi que la modélisation du troisième rouleau dont les supports sont déjà prêts.

 

Enfin, l’équipe « recherches et matériaux » travaille sur le prototype de façon concrète. Le projet étant la conception et la réalisation « from scratch » d’un banc d’essai à rouleaux, il ne s’agit pas simplement d’améliorer un produit. Cette équipe doit donc partir à la recherche des matériaux pour l’architecture en fonction des résultats attendus, les composants électroniques. Par exemple, afin de reproduire le coefficient de frottement d’un pneu sur la route qui est de 0.8, nous allons enrouler le tube en PVC (le rouleau) dans du grip de skateboard qui est un matériau léger – sachant que le banc d’essai ne doit pas dépasser une masse de 10kG. Ayant déjà trouvé le capteur de vitesse, nous sommes à la recherche d’un capteur de couple qui permettra l’obtention du couple pneu/rouleau.

 

Lire aussi...

Système embarqué !

Publié le 20 janvier 2016

Nous vous l’avions promis, les premières images du tout nouveau volant VED ! Après quelques problèmes avec les douanes françaises […]

Système embarqué : les nouvelles technologies au tournant

Publié le 26 novembre 2015

Le pôle système embarqué est géré par une petite équipe de deux 3ème années de l’ESILV. Sous ce nom très […]

Un design iconique pour une optimisation d’utilisation

Publié le 22 mars 2017

Le nouveau tableau de bord prend enfin forme après de multiples recherches. Il a été repensé de A à Z. […]

navigation